Le Beau Bizarre par Zineb Soulaimani Follow

Le Beau Bizarre par Zineb Soulaimani

@Le_Beau_Bizarre

Le Beau Bizarre, se veut un espace sonore libre et hybride.
Où quelques questions de l'époque seront posées.
Où des formes non ordinaires seront traversées.
Où la parole sera donnée aux artist.e.s, aux auteur.ice.s, aux chercheur.e.s...;
En avançant souvent entre l'intersection et la marge.
Le Beau Bizarre, est une tentative, une expérimentation, un geste réflexif.
Le Beau Bizarre, sera très loin de Christophe et très loin de Baudelaire,
Mais il ne les oublie pas !

uncategorized
Back to episodes of Le Beau Bizarre par Zineb Soulaimani
Le Beau Bizarre #29 avec Malcom Ferdinand à Brest

Le Beau Bizarre #29 avec Malcom Ferdinand à Brest

1 0 0
Malcom Ferdinand était l'invité du festival DansFabrik à Brest pour participer à la table ronde "écologie décolonial et art vivant", je me suis glissée dans les interstices de son agenda bien rempli, pour comprendre un peu mieux sa thèse développée dans son livre, Une écologie décoloniale, penser l’écologie depuis le monde caribéen.

Le Beau Bizarre >> E.P.I.S.O.D.E #29
Qu'est-ce qu"il y a de commun entre la crise écologique et la question coloniale ? Peut-on encore ignorer que des communautés humaines et non humaines ont été détruites pour pouvoir mettre en place des exploitations intensives et génératrices de richesses au profit d’une minorité ? Comment la crise environnementale pourrait-elle se résoudre, si l’on ne prend pas en compte les inégalités héritées des colonisations et de l’esclavagisme ? Sommes nous capables de déplacer notre focal, de décentrer notre regard afin d'accéder et comprendre d'autres réalités ? Comment sortir d'un "habiter colonial" du monde pour construire un "habiter ensemble"; où humains, tous les humains, et les non-humains seraient considérer à part égale ?
Malcom Ferdinand est ingénieur en environnement, docteur en philosophie politique et chercheur au CNRS. 
Il a publié "Une écologie décoloniale, penser l’écologie depuis le monde caribéen". 
Il pointe une double fracture coloniale et environnementale et propose de construire la communauté politique d'un navire-monde. Puisque la révolution écologique sera décoloniale ou ne sera pas !
Malcom Ferdinand était l'invité du festival DansFabrik à Brest pour participer à la table ronde "écologie décoloniale et art vivant". Je me suis glissée dans les interstices de son agenda bien rempli, pour comprendre un peu mieux sa thèse !